Le remplaçant

Coucou ! Comment va? Aujourd’hui je viens vous parler d’une mini-série (vraiment mini: deux épisodes) qui est passée sur TF1 lundi dernier. Il s’agit de « Le remplaçant » avec Joey Starr. 

Joey Starr incarne un prof de français remplaçant, et se voit parachuté dans une classe TRES TRES difficile. Ils n’ont pas eu de prof depuis un certain temps, et c’est l’anarchie (depuis ou déjà avant)… aucun prof ne veut avoir affaire à cette classe, en plus, le niveau est assez bas à écouter un autre prof de français. Bref. Pas ouf l’ambiance. 

Starr est appelé à la rescousse car, parait-il, il a déjà fait des merveilles dans une autre classe avant. Et puis en plus, c’était son lycée, quand il était jeune, car il connait la documentaliste, vous savez, la dame du CDI. Donc Starr essaie d’en un premier temps de se faire respecter… ce n’est pas chose aisée, les élèves sont vraiment des têtes à claques. TOUS. Ils tentent des méthodes, des moyens, des sortes de jeux… ça choque aussi bien les autres profs que les autres élèves, et ça ne parvient pas, dans un premier temps, à attendrir les élèves de la classe concernée.

Mais il va tout essayer, et va les inscrire au concours d’éloquences, qu’un autre prof a déjà mis en place avec sa classe. Ce même prof qui ne laisse aucune chance de réussir à cette classe car ils sont nuls et débiles. Bien le prof, bien! Et contre toute attente, et surtout, « dans les dents l’autre prof », la classe de Starr réussit et se qualifie. Bien joué. 

Dans ce concours, les élèves traitent de sujet qui les touchent plus ou moins directement, ou, à défaut, les tiennent à coeur. On retrouve le racisme, le féministe, l’égalité, l’environnement, etc. Certains discours sont plus légers que d’autres, et n’ont pas réellement de fond intéressant. Mais c’est l’intention qui compte. 

On découvre aussi que dans cette fameuse classe, il y a la fille de Starr… il n’en voulait pas à l’époque, mais aujourd’hui, il est prêt à assumer son rôle. Mieux vaut tard que jamais on va dire. En tout cas, il fait tout pour qu’elle réussisse, peu importe leur relation de sang. Il est prêt à l’ignorer en temps que fille si c’est ce qu’elle souhaite, mais il est hors de question pour lui qu’il la laisse mettre son avenir en l’air. 

Petite série sympathique, dans la veine de l’éducation, ce qui est plaisant pour moi. Bon, j’avais certaines envies envers les élèves car franchement, aucun effort. Mais c’est intéressant de voir ce divertissement. J’aime beaucoup. Un peu dommage qu’il n’y ait que 2 épisodes… mais on a fait clairement le tour. Si vous avez l’occasion, je vous la recommande.

La bise. 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.